Rechercher
  • Axlead France

Créer son système de compostage maison


compost maison

Comme nous en avions déjà parlé dans un autre article, adopter un comportement éco-responsable inclut de limiter le gaspillage alimentaire. Mais qu'en est-il des restes non comestibles ? Le compostage est un moyen idéal de revaloriser ses déchets pour en faire un terreau riche qui vous permettra de booster vos autres plantes.

Ne vous inquiétez pas, si vous ne disposez pas d'un jardin, cet article est également fait pour vous. Il en existe de toutes les tailles et de toutes sortes et s'il est bien entretenu il ne dégagera quasiment aucunes odeurs.

Tas dans un jardin

Composteur dans son jardin

Si vous avez un jardin vous pouvez évidemment faire votre tas de compost à même le sol. Vous pouvez par exemple le faire dans un petit coin délimité par quelques planches de bois ou du grillage, ce qui vous permettra d'ailleurs de faire un compost plus haut. Votre compost sera ainsi aéré et arrosé naturellement par les pluies. Les désavantages de ce type de compostage peuvent être les aléas du climat et les animaux. Vous pouvez donc le recouvrir d'une bâche/toile ou simplement faire votre compost dans un bac à l'extérieur. Si tel est le cas, choisissez un bac sans fond pour favoriser la colonisation par les vers, qui accéléreront le processus de compostage.

Bac de balcon ou de terrasse
Composteur fait-maison

Établir son composteur dans un bac peut sembler

être une option facile, mais il faut cependant respecter certaines règles pour optimiser le résultat et limiter les inconvénients. Tout d'abord et afin de favoriser l'aération du compost vous devrez percer le bac sur les cotés. Cela empêchera, entre autres, les mauvaises odeurs.


Ce processus de compostage sera plus long qu'un lombricomposteur ou qu'un compostage de jardin, car il n'y aura pas de vers pour remuer et digérer le compost. Il faudra donc le brasser régulièrement (avec une tige en bois par exemple) et surveiller son humidité. S'il est trop sec rajoutez-y des liquides, sinon incorporez des matières sèches (carton, feuilles mortes, papier coupé)

Pour en faire un petit et très simple il vous suffit de prendre un pot de fleurs en plastique avec le fond troué et deux soucoupes. Une à positionner sous le pot de fleurs pour récupérer le thé de compost et une au-dessus pour le couvrir. Percez quelques trous autour de votre pot pour aérer et le tour est joué. Vous pouvez le faire avec une poubelle ou d'autres formats en respectant cette technique. Vous pouvez également les acheter sur internet déjà faits.

Lombricomposteur

Lombricomposteur

Le lombricomposteur est un bac de compostage spécialement conçu pour y accueillir des vers. Son avantage est qu'il demande beaucoup moins d'entretien une fois vos nouveaux amis installés. De plus, le résultat sera plus rapide et de meilleure qualité. Vous pouvez le faire de différentes tailles pour qu'il trouve sa place n'importe où. Veillez également à respecter certaines règles (ici) pour le bon développement de vos nouveaux colocataires.


Peu importe le type de compostage choisi, voici quelques conseils pour un compostage réussi.

  • Mettez-y de tout mais de manière équilibrée : trop d'agrumes ou d'acidité peut nuire à votre compost en y détruisant les bactéries.

  • Ne l'exposez pas en pleine chaleur pour éviter qu'il sèche ou qu'il ne pourrisse trop vite.

  • Si vous voulez éviter les mauvaises odeurs ne mettez pas les épluchures qui sentent trop forts (ail, oignon, échalote).

  • N'oubliez pas le marc de café, les coquilles d’œufs et un peu de charbon, qui tonifieront votre substrat.

  • Évitez cependant les déchets d'origine animale qui dégageront de mauvaises odeurs en se décomposant.