Rechercher
  • Axlead France

La consommation locale et équitable à l’honneur pendant la crise


Avec la crise sanitaire et lors du confinement, de nouveaux modes de consommation se sont développés : deux tiers des Français ont ainsi affirmé privilégier les produits responsables, locaux ou équitables, d’après une étude OpinionWay réalisée pour l’ONG Max Havelaar*.


Une prise de conscience responsable


Déjà amorcé depuis quelques années, l’engouement pour les produits dits responsables, à valeur ajoutée (incluant les produits bio, locaux, sans emballage, équitables…) s’est maintenu durant le confinement, et a même attiré de nouveaux adeptes. C’est ce que révèle une enquête dévoilée le 5 mai dernier : depuis mi-mars, si 35 % des consommateurs choisissent les produits selon leur disponibilité, les deux tiers privilégient des produits responsables.


Près d’un Français sur deux opte pour une consommation locale

Selon ce sondage, 45 % des Français attachent une importance particulière aux produits locaux, et souhaiteraient même que l’alimentation devienne 100 % locale au lendemain de la période de crise.

Et chez les plus de 50 ans, ce pourcentage s’élève à 62%. Les produits bio, quant à eux, attirent 29% des consommateurs confinés.

Le commerce équitable reste dans la course

Même si le local est désormais à l’honneur dans les paniers et caddies, peu de Français sont prêts à renoncer à certains produits importés, comme le chocolat ! L’étude montre alors que les consommateurs soucieux de l’alimentation locale se tournent plus volontiers vers le commerce alimentaire équitable pour les aliments nécessairement importés. La crise sanitaire confirme ainsi un engouement déjà amorcé depuis 2018, à travers trois produits phares de la filière équitable fortement plébiscités depuis le début du confinement : le chocolat, le café et les bananes.

Pourquoi cette attirance pour le local et l’équitable ?


Plusieurs raisons pourraient expliquer ces évolutions.


Une autre raison serait l’augmentation du commerce en ligne ou de proximité, où le bio occupe une place importante... En effet, découragés par les longues files d’attente devant les supermarchés, et soucieux de maintenir la distanciation sociale, les Français ont changé leurs habitudes d’achats. Les fermes pratiquant la vente en direct ont également attiré de nouveaux acheteurs, notamment pour la consommation d’œufs parfois absents des rayons de grandes surfaces. 

Enfin, l’inquiétude au sujet de leur santé pousserait certains consommateurs à se tourner vers des produits considérés plus sains, ou naturels…

Et demain ?

Ces résultats sont certes très encourageants pour l’alimentation locale et équitable, mais ces évolutions vont-elles perdurer dans « le monde d’après » ? D’après le sondage, plus de 80% des consommateurs estiment qu'ils adopteront une consommation plus responsable, en privilégiant notamment les produits locaux. Reste à savoir s’ils tiendront ces résolutions…

*Sondage OpinionWay pour Max Havelaar réalisé auprès de 1092 personnes, les 14 et 15 avril 2020.

44 vues

Saint-Marcel-lès-Valence,

France